finance

Assurance moto malus : Comment est-il calculé ?

Assurance moto malus : Comment est-il calculé ?

Vous êtes plutôt un bon ou un mauvais conducteur de moto ? Sachez que l’assurance moto malus prend en compte votre comportement sur la route. Ce service pourrait en effet vous récompenser ou vous sanctionner selon le nombre d’accidents que vous pourrez provoquer avant l’échéance de votre contrat. Pour découvrir votre situation par rapport à ce service, apprenez grâce comment calculer l’assurance moto malus.

Qu’est-ce que le malus de l’assurance moto ?

L’assurance moto malus est un régime qui vous attribue des bonus ou des surprimes selon votre comportement sur la route. Vous recevez un bonus si vous conduisez bien et que vous ne provoquez pas d’accidents responsables durant une année. À l’inverse, les assureurs augmentent le coût de votre contrat d’assurance si vous êtes un mauvais conducteur.

À chaque fin de l’échéance, le tarif de la couverture de responsabilité civile est donc recalculé. Suite à cela, votre assureur pourrait augmenter ou diminuer le prix de votre contrat. Il récompense ainsi les bons pilotes et pénalise ceux qui provoquent des sinistres.

Comment calculer l’assurance moto malus ?

Le coefficient de l’assurance moto malus dépend du nombre de sinistres que vous pourrez provoquer sur la route. Plus vous vous comportez mal durant l’année de l’échéance, plus le coût de votre contrat s’élève. Vous pouvez dans ce cas payer une surprime. En général, le coefficient s’accumule le long de l’année d’échéance. Il démarre au début du contrat avec la valeur de 1. Pour le calculer, vous avez besoin de prendre en compte 3 situations différentes.

  • Si vous êtes un bon conducteur, vous recevrez un bonus de 0,95. De ce fait, votre prime diminue de 5 %. Cela exige que vous ne produisez pas durant une année de sinistres mettant en cause votre responsabilité.
  • Le coefficient de malus sera de 1,125 si vous avez sur votre compteur un sinistre avec une responsabilité partagée. Dans ce cas, votre assureur va augmenter votre prime de 12,5 %.
  • En ce qui concerne un conducteur responsable d’un sinistre, le coefficient sera de 1,25. Cela entraîne donc une augmentation de prime de 25 %.
Lire aussi  Peut-on obtenir une assurance habitation en ligne sans premier versement ?

En partant de cette base, vous pouvez calculer votre bonus-malus moto de l’année prochaine en multipliant celui de l’échéance précédente avec l’actuelle échéance. Si votre coefficient de départ est de 0,90 et que vous avez provoqué un accident générant un coefficient de 1,25, votre surprime de l’année prochaine sera donc de 1,12. Dans le cas où vous n’avez pas d’accidents, il pourrait diminuer jusqu’à 0,85.

Comment perdre du malus ?

Dans la logique des choses, la première astuce pour perdre du malus est d’éviter les accidents qui engagent votre responsabilité. Au bout de deux ans et sans provoquer aucun sinistre, votre coefficient pourrait descendre jusqu’à 1. Dans le cas contraire, il est impossible de se débarrasser comme par magie du coefficient déjà cumulé. Même si vous changez de compagnie d’assurance, le malus vous suivra toujours.

Toutefois, il existe quelques astuces qui peuvent aider, mais cela ne reste pas dans le cadre légal. Vous pouvez en effet souscrire un contrat avec un nouvel assureur sans déclarer vos anciens sinistres. Avec cette astuce, vous pourrez cependant risquer de lourdes pénalités si la nouvelle compagnie d’assurance découvre votre supercherie.

Vous avez aimé cet article ?
Suivez-nous sur Facebook
Newsletter
finance
Articles récents